Catherine Parodi
Chiropracteur à Plaisir

Les patients de la chiropraxie

Les patients de la chiropraxie

La chiropraxie est indiquée pour tous, sans distinction d'âge. Les techniques sont adaptées selon que vous êtes un sportif de haut niveau, un nourrisson, une personne âgée fragilisée par l'ostéoporose... Certaines périodes de la vie, certains métiers ou certains sports sont plus propices à une "sur-utilisation" des articulations, muscles ou tendons comme à l'adoption de gestes et postures inadaptés.

Les adultes et professionnels

Les soins chiropratiques aident à retrouver l'équilibre dont le corps a besoin pour mieux s'adapter aux situations stressantes de tous les jours. Il en résulte un meilleur sommeil, une plus grande concentration, une diminution de la nervosité.

Une mauvaise posture devant un ordinateur, un stress important, et de nombreux autres motifs peuvent mener à des douleurs articulaires chez les adultes. Ces symptômes peuvent mener à une baisse de l'efficacité, de la concentration, et un mal de dos important et croissant.

Aujourd'hui, avec les confinements et l'augmentation du télé-travail, les données ont encore changé. L'idéal serait d'avoir un équilibre : Télétravail (2-3 jours /semaine)/ travail sur site le reste du temps. Pourquoi ? Parce-que l'avantage du télétravail, que certains pratiquaient déjà, mais que beaucoup ont découvert, c'est : moins de temps dans les transports, moins de fatique, une plus grande liberté d'organisation (dans le meilleur des cas). Mais 100% de télé-travail, cela signifie souvent  une perte de la frontière entre vie privée et vie professionnelle, une perte des contacts humains et sociaux, de tous ces petites interactions qui font la richesse des échanges "en présentiel". C'est aussi de plus nombreuses heures assis(e) devant l'ordinateur, car, les études le montrent, la productivité a augmenté de 20% avec le télétravail : pas de collègue, moins de pauses, et une habitude qui s'installe vite de rester assis toute la journée devant son écran, quitte à alterner travail et recherches personnelles sur le net.

Alors, soyons clairs : IL FAUT IMPERATIVEMENT BOUGER ! Marche, course à pied, vélo, roller, pour ce qui est de l'extérieur. Indispensable, au moins 30' / jour, ne serait-ce que pour s'aérer et dégourdir son corps. En plus, à la maison, faire des pauses "étirements", quelques mouvements de gymnastique/yoga/taï-chi/Qi-Qong/Pilates, couplées à la respiration, fenêtre ouverte. Et faire régulièrement des pauses lecture, relaxation, détente, etc. C'est une question de survie, pour le corps et pour l'esprit ! Sur tous ces aspects, votre chiropracteur saura vous conseiller, ainsi bien sûr que sur les meilleurs postures à adopter pour le télétravail, notamment lorsque l'on a pas la chance d'avoir une pièce ou un coin bureau dédiés.

Les sportifs

La pratique d'un sport, amateur ou de haut niveau, peut engendrer des sollicitations musculaires et articulaires importantes. La répétition de gestes techniques durant les entrainements ou les compétitions peut amener le corps jusqu'à ses limites physiques et mécaniques.

Ces contraintes physiques peuvent provoquer des dysfonctionnements de l'appareil locomoteur du sportif qui peut ressentir des douleurs. Elles entrainent en outre des déséquilibres nuisant aux performances optimales.

Les femmes enceintes

La grossesse est une période importante, de changements posturaux, hormonaux et physiologiques. Au fil de la croissance du fœtus, la lordose lombaire de la femme s'accentue. La taille et le poids du fœtus comme celui de la future mère évoluent rapidement, le centre de gravité se déplace vers l'avant, la poitrine s'alourdit, provoquant ainsi des douleurs localisées au niveau du bassin et des vertèbres dorsales, et souvent des sciatiques. Au fur et à mesure que le foetus se développe et prend plus de place, des maux d'estomac peuvent survenir chez la maman. La rétention d'eau est également plus fréquente.

Le traitement chiropratique agit sur l'alignement du bassin et de la sphère lombo-sacrée, permettant de soulager les tension et d'améliorer la mobilité articulaire, favorisant ainsi le bien être de la femme enceinte et une plus grande aisance du fœtus dans l'utérus. Votre chiropracteur peut également répondre à vos questions concernant l'allaitement et vous aider à faire vore choix en connaissance de cause.

Les nouveaux nés

Les contraintes subies in utero par le foetus, surtout si le bassin de la future maman présente une torsion et/ou un manque de mobilité, peuvent réduire sa liberté de mouvement, l'empêcher de se retourner, ou générer des pressions sur certaines parties de son corps en appui prolongé sur les organes maternels. Lors de l'accouchement, les tractions exercées sur le nourrisson peuvent provoquer des lésions difficilement décelables, avec des répercussions sur les nerfs crâniens (qui émergent au niveau sub-occipital), entraînant des troubles fonctionnels.

Ces dysfonctionnements peuvent avoir des conséquences très diverses, tels que troubles du sommeil, régurgitations, coliques, pleurs inexpliquées, torticolis, déformations de la tête (plagiocéphalie). De récentes études ont par exemple montré que les soins chiropratiques diminuaient de façon significative la durée des pleurs chez des enfants atteints de coliques infantiles.

Et même si votre enfant semble être en parfaite santé, n'hésitez pas à l'emmener chez un chiropracteur pour lui donner le meilleur départ possible dans la vie.

Par un travail de pressions très douces et précises, le chiropracteur est capable de détecter et corriger ces lésions dès le premier âge de la vie.

Les enfants

L'enfant apprend à tenir sa tête, s'asseoir, à ramper puis à marcher, porter un cartable lourd, faire du sport (vélo, roller, foot...). Tous ces apprentissages s'accompagnent de chutes et / ou micro-traumatismes.

Le suivi chiropratique pendant la croissance de l'enfant est donc particulièrement recommandé, à la fois pour sa posture (détection de scoliose, d'hyper cyphose, de pieds plats...), pour la récupération articulaire et musculaire suite aux chutes, et pour permettre à son système nerveux de fonctionner à 100%. En réalignant l'ensemble du squelette et en travaillant sur les tensions musculaires, votre chiropracteur peut également apporter un soulagement dans certains troubles de la croissance comme la maladie d'Osgood-Schlatter ou la scoliose. Il peut également vous orienter dans le choix d'une activité sportive adaptée à l'enfant.

Les adolescents

L'adolescent adopte de mauvaises postures devant la télévision, l'ordinateur, en portant son sac de classe. Or à cette période, sous l'effet des hormones, ses ligaments sont plus lâches et son corps se transforme rapidement, favorisant ainsi l'apparition de dysfonctions vertébrales ou même d'une scoliose.

Les soins chiropratiques aideront l'adolescent à ne pas se laisser submerger par un état de fatigue physique et émotionnelle influant sur sa concentration, son activité intellectuelle et donc sur sa réussite scolaire. En cette période difficile ou chacun passe encore d'avantage de temps sur les écrans, dans des positions pas toujours correctes, votre chiropracteur saura vous conseiller sur l'intérêt et les conséquences néfastes des différentes postures. Il pourra également vous guider dans le choix d'une activité physique adaptée, même en temps de confinement !

Les seniors

Avec l'âge, les os se fragilisent, les articulations perdent de leur souplesse, les muscles fondent.

Cumulés, ces phénomènes affectent progressivement la mobilité de chacun. Or nous vivons de plus en plus vieux; il est donc essentiel de conserver un bon état de santé.

De récentes études ont montré que les personnes âgées recevant des soins chiropratiques étaient plus à même de mener à bien les tâches de la vie quotidienne et de conserver leur autonomie. Les personnes participant à l'étude se déclaraient en meilleure santé que celles du groupe test qui recevaient un suivi médical standard.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion